Il s’agit d’un programme de croissance court et intensif sur 7 semaines. A raison d’une fois seulement par semaine, le samedi matin.
Ce programme de croissance vous aidera à grandir de façon significative et transformera tous les aspects de votre vie.
Au sortir de ce programme : vous serez plus fort et le caractère de Christ sera bâti en vous ! Ainsi vous serez préparé pour avancer dans la vie chrétienne.

Embarquez pour le changement !

UNE VIE NOUVELLE VOUS ATTEND ! 

Que vous ayez récemment donné votre vie à Christ ou que vous marchiez déjà avec
Dieu depuis longtemps, ces cours sont pour VOUS !

Ces cours sont INDISPENSABLES si vous désirez donner du relief à votre vie.
Conçus de manière simple et efficace : ils vous apporteront tous les conseils pratiques
et essentiels pour connaitre le succès.

Courts et intensifs, ils VOUS changeront en un temps record.
Vous serez surpris de voir comment ils vont vous fortifier de façon concrète,
et comment vous allez progresser de façon instantanée.

 

Ces cours sont des accélérateurs de croissance
Ils vous apporteront toutes les vitamines nécessaires pour une vie épanouie et abondante.
Ils vous amèneront dans une nouvelle dimension !
Plus qu’un programme, ces cours révolutionneront votre marche avec Dieu…..
Ils feront de vous un champion des temps modernes, qui réussit dans toutes ses voies.

 

 

Répartis en 3 niveaux, C1, C2, C3,  ils se déroulent sur 7 semaines seulement,
à raison d’une session par semaine.
Tous les samedis matins de 10 H 30 à 13H.
N’attendez pas et plongez dans cette nouvelle session !

 

RETROUVEZ LA LISTES DES ENSEIGNEMENTS DE CETTE FORMATION
QUI VONT ACTIVER VOTRE TRANSFORMATION

Infos pratiques :

Les horaires on été spécialement aménagés pour que vous puissiez assister sans difficulté aux cours.

La prochaine session débutera :

Le Samedi 14 Juillet  2018
Cependant les cours étant en continu, vous pouvez les intégrer à tout moment.

Pour nous contacter :

Tél : 01. 48. 36. 94. 72
Email : contact@pariscentrechretien.com

Lieu des cours :

7 rue Pascal – 93120 La Courneuve  (salle de l’Ecole Biblique)

Tarifs et conditions d’inscriptions :

Ces cours sont gratuits. Nous vous encourageons à aller jusqu’au bout de ce parcours. Un manuel accompagne ces cours dans lequel vous retrouverez les enseignements et sur lequel vous pourrez consigner vos notes.

Pour vous inscrire, vous devez :

Remplir la carte « cours de croissance », joindre une photo d’identité et retourner le tout à l’espace Inscription. Vous pouvez aussi  vous inscrire sur place.

Ressources
& témoignages

Caractère
5 conseils  pour discerner la voix de Dieu de celle de l’ennemi

Qui ne s'est est jamais imaginé à la place d'Abraham, grand homme de foi devant l'Eternel, lorsque Dieu lui dit : "Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac; va-t'en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste sur l'une des montagnes que je te dirai." (Genèse 22). Comment était-t-il sûr que cette injonction lui venait bien de Dieu et non de l'ennemi ? Qu'il s'agisse de décisions cruciales de l'existence ou de choix pratiques de la vie quotidienne, voici cinq précieux conseils qui vous aideront à discerner la voix de Dieu de celle de l'ennemi 1. Le témoignage intérieur Bien que les saintes écritures n'abondent pas en détails sur l'état émotionnel d'Abraham après qu' il ait reçu l'ordre divin de sacrifier son fils Isaac, la bible ne nous décrit pas un homme attristé et abattu mais nous suggère plutôt la paix, l'abnégation et le pas résolu duquel " Abraham se leva de bon matin[...]" pour exécuter, courage en bandoulière, l'ordre de son Dieu. Quelle que soit votre situation,souvenez-vous que ce qui est juste et vrai procure la paix et que même les combats les plus ardus se livrent dans la quiétude lorsqu'ils sont initiés par Dieu "car c'est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir." ( Philippiens 2.13). 2. " Dieu a-t-il réellement dit "? Un grand classique! A l'image d’Ève dans le Jardin d'Eden ( genèse 3.1) ou de Jésus dans le désert de Judée (Matthieu 4), la voix lancinente et séductrice de Satan s’emploiera continuellement à instiller en nous doute et remise en question des saints commandements de Dieu.Résistez à la tentation en proclamant la Parole mettra en déroute l'ennemi. 3. Du calme, du calme! [one_half padding="0 2px 0 2px"] Agitation et précipitation sont autant de salves de l'ennemi en direction de nos pensées lorsque nous faisons face à d'importantes décisions. Pour faire taire cette cacophonie intérieure et agir avec sagesse, rien de tel que de faire silence et laisser Dieu nous parler. Du calme intérieur émergera la voix et le bon conseil de Dieu. [/one_half] [one_half_last padding="0 2px 0 2px"] [/one_half_last] J'ai donné une demeure à mon peuple, à Israël, et je l'ai planté pour qu'il y soit fixé et ne soit plus agité, pour que les méchants ne l'oppriment plus comme auparavant. (2 samuel 7.10) 4. Le don de discernement Au son d'un simple "Allo?!" nous reconnaissons la voix de nos bien-aimés. Il en est de même pour la voix familière et rassurante de notre Père Célèste qui nous a fait don du discernement spirituel. Et notre cœur reconnait bien plus que nous ne pouvons l'imaginer. La Parole dit que : "Lorsqu'il a fait sortir toutes ses propres brebis, il marche devant elles; et les brebis le suivent, parce qu'elles connaissent sa voix. Elles ne suivront point un étranger; mais elles fuiront loin de lui, parce qu'elles ne connaissent pas la voix des étrangers. " (Jean 10.4-5) 5. Condamnation vs Encouragement " Tu as encore échoué ", " tu n'es pas assez intelligent(e) ", "  il est trop tard "... alors que le diable aura toujours des paroles rabaissantes de jugement et de condamnation à notre égard, la voix de Dieu, au contraire nous encourage et nous escorte par l'amour qu'elle nous témoigne.

En savoir plus
Mariage
5 choses que j’aurais aimé savoir avant le mariage !

Chacun a une idée plus ou moins toute faite du mariage et cela se fait par rapport à l’éducation que nous avons reçue, la culture dans laquelle nous avons grandi, les valeurs que nous avons reçues. On sait comment se passe le mariage dans les grandes lignes, or le mariage est un domaine rempli de détails auxquels on ne pense pas forcément. Vous allez découvrir  5 choses qu’il faut savoir avant de se marier.  1. Le mariage n’est pas un conte de fée ! Notre image du mariage peut être faussée, erronée par des films que l’on voit à la télé, par notre imagination, par nos pensées, par certains stéréotypes. Après il y a la fiction et la réalité. On nous montre souvent les bons côtés du mariage et nous faisons l’impasse sur l’autre côté. Comme il est dit généralement dans les cérémonies de mariage : le mariage est pour le meilleur et le pire. Bien souvent, ce sont dans les mauvais moments du mariage que le couple peut soit s’éloigner l’un de l’autre, soit se renforcer, se fortifier. Les moments difficiles peuvent arriver mais tout dépend de la manière dont vous allez gérer la situation. 2. Une fois marié, tu  découvriras certains aspects chez l’autre que tu ne connaissais pas. Avant de se marier on connaît le conjoint dans sa globalité mais c’est en vivant avec, jour après jour que l’on apprend à mieux se connaître. On accepte plus facilement les qualités que les défauts de l’autre mais dans le mariage il faut faire avec parce que personne n’est parfait. Comment faire pour vivre avec les défauts de notre conjoint ? La Bible est claire et précise ! « Supportez-vous les uns les autres, et si l’un a sujet de se plaindre de l’autre, pardonnez-vous réciproquement. De même que Christ vous a pardonné, pardonnez-vous aussi. » Colossiens 3 : 13   3. Ne cherchez pas à changer l’autre mais changez-vous, vous-même ! [one_half padding="0 2px 0 2px"] [/one_half] [one_half_last padding="0 2px 0 2px"] Certaines fois on s’attend à ce que notre conjoint soit comme on veut, trait pour trait, qu’il réponde à tous nos désirs. Or, il faut savoir que chaque personne est différente, unique. Les désirs ne sont pas les mêmes, par exemple ce que tu juges important peut être aux yeux de l’autre insignifiant et vice versa. [/one_half_last] Cependant, on peut et on doit prier pour son conjoint de sorte qu’il ait le caractère que Dieu nous demande. Forcer la personne n’apportera rien de bon, au contraire, cela n’attirera que des disputes. C’est le Saint Esprit qui convainc les cœurs. Par contre, il ne faut pas chercher à changer l’autre mais se regarder soi-même et modifier son propre caractère car on a forcément des choses à changer aussi.   4. Pour obtenir certaines choses, il faudra avoir de la patience. Ce n’est pas parce que tu as obtenu certains souhaits rapidement que tout fonctionnera de cette manière. Il y a des choses qui demandent du temps, de la prière, de la persévérance, de la patience. « Or, tout ce qui a été écrit d’avance l’a été pour notre instruction, afin que, par la patience, et par la consolation que donnent les Ecritures, nous possédions l’espérance. »  Romains 15 :4   5. Quelles que soient les difficultés vous allez vous en sortir si vous le décidez ! Vous pouvez me demander comment ? La réponse est simple, tout est une question d’attitude, le comportement que vous allez avoir face à la situation. Sachez que vous n’êtes pas seul, Dieu est là. On peut se confier en lui, s’appuyer sur sa parole. « C’est pourquoi, mes bien-aimés, et très chers frères, vous qui êtes ma joie et ma couronne, demeurez ainsi FERMES dans le Seigneur, mes bien-aimés ! » Philippiens 4 : 1 « Mieux vaut la fin d’une chose que son commencement ; mieux vaut un esprit patient qu’un esprit hautain. » Ecclésiaste 7 : 8

En savoir plus
Foi
Reconnaître La Voix de Dieu – Dorothée Rajiah

De nos jours beaucoup de voix essayent de nous influencer, or nous devons apprendre à reconnaître la voix de Dieu et à ne suivre qu’elle. Pour éclairer les enfants de Dieu à propos des diverses voix qui existent dans notre monde, le Pasteur Dorothée Rajiah détaille ici 4 voix qui nous parlent constamment : la voix de la chair, du conjoint, de la famille, et du monde. Un message édifiant pour rester continuellement dans la volonté de Dieu ! Retrouvez plus de messages sur notre boutique  

En savoir plus
Foi
Célébrez la fin des épreuves – Dorothée Rajiah

Tout a une fin et connaîtra une fin ! Seul Dieu est éternel. Le diable et ses œuvres ont une fin dans votre vie. Peut-être que vous passez par la vallée de l’ombre et de la mort mais le Pasteur Dorothée Rajiah enseigne ici que Dieu aura le dernier mot et que la fin sera glorieuse ! Commencez à célébrer la fin de vos épreuves. Ce message va vous rebooster pour aller de l’avant ! Retrouvez plus de messages sur notre boutique    

En savoir plus
Témoignage
En une nuit Dieu a renversé la situation !!!!

  « ...L’obéissance vaut mieux que les sacrifices.... » nous dit la Bible (1 Samuel 15:22). Je peux en attester.   Dans le cadre de mon travail au sein d'une SS2I, je travaillais à la réponse d'un appel d'offre pour plusieurs référencements au bénéfice d'une grande banque. Ce travail engageait notre entreprise de manière singulière. Répondre à un appel d'offre exige beaucoup de rigueur, il ne doit manquer aucun document demandé ou encore annoncé. Cela nécessite également de rendre le dossier à date fixée à l'avance. Aucun retard n'est toléré. Avec le reste de mon équipe nous avions travaillé d'arrache pied, ne comptant pas nos heures et jusqu'à la dernière minute. Aussi le vendredi nous sommes arrivés au bout de cet appel d'offre juste à l'heure... Le lundi matin, je fais une vérification à posteriori – bien que le dossier ait été envoyé 2 jours avant – et je m'aperçois qu'il manque des pièces importantes. C'est la douche froide ! Notre réponse sera donc rejetée sans même avoir eu la chance d'être examinée. Je suis donc dans l'obligation d'en avertir à la fois l'équipe , qui a travaillé avec moi, et mon Président.... A ce moment je peux vous assurer que j'étais dans mes petits souliers ! [one_half][/one_half] [one_half_last] Le soir en conduisant sur le chemin du retour , je ressens le besoin  fort de prier...Et de mon cœur je demande au Seigneur : «  Dieu utilise cette situation pour manifester ta Gloire, que ni ma Société ni moi ne soyons mis en cause ….! » Oh si vous saviez comme je me suis sentie libéré, en paix après cette simple prière … Il m'a fallu juste obéir au Saint-Esprit ! Le lendemain, mon président m'appelle et me demande si j'ai bien dormi. Je lui répond  [/one_half_last] « Bof »... Ne pouvant lui rétorquer que j'avais – en fait – eu une nuit paisible comme un bébé.... et lui de poursuivre :« écoute j'ai passé des coups de fils et notre dossier, à titre tout à fait exceptionnel » est accepté.... Fais juste attention à l'avenir.  En une nuit Dieu a renversé la situation !!!! Nous n'avons pas remporté tous les référencements mais nous en avons remporté et notre entreprise n'a jamais été mise en cause … Dieu est souverain et au contrôle de tout alors que nous lui obéissons quand par son  Saint-Esprit nous parle … Grégory

En savoir plus
Évangile
Le message de l’Évangile

En savoir plus
Témoignage
Témoignages de La Rencontre avec Dieu

  Ruth Avant la rencontre, je me manquais cruellement de confiance en moi. Pensant que personne ne m’aimait, je me suis réfugiée dans la masturbation, à laquelle j’ai été initiée dès l’âge de 8 ans, afin de m’auto suffire et d’être libre et indépendante. Les nombreuses trahisons et manipulations dont je faisais l’objet par les hommes en qui je recherchais toute l’attention m’ont plongé dans la dépression, et la boulimie. Je me détestais, je détestais ma vie. Mais à la rencontre, Jésus m’a pris dans ses bras, m’a totalement lavée, purifiée de toutes souillures et a comblé tous les vides de mon cœur.  Désormais, je me sens libre, belle, confiante et sécurisée en lui ! Alfredo Aller à cette rencontre fût un vrai combat ! 3 jours avant de m’y rendre, j’ai été challengé dans mon cœur : stopper toute dépendance à la drogue et à la cigarette. Ce n’était pas chose facile, mais voulant LE rencontrer, j’ai décidé d’arrêter. J’étais rempli de colère et de stress, mais mon désir de rencontrer Dieu était plus fort que tout. Cette rencontre a changé mes pensées, m’a changé ! J’ai une autre vision des choses, ce que je pensais être des repères a été bouleversé ! Je remercie le Seigneur de m’avoir fait expérimenter cette rencontre, car jamais je n’aurais pensé changer à ce point. Gloire à Dieu !

En savoir plus
Témoignage
Je l’ai expérimenté et Dieu m’a récompensé

Je viens donner un témoignage que je prépare depuis mon arrivée à l’église. Il s’agit du rétablissement de ma situation administrative au regard de mon titre de séjour qui m’avait été retiré quelques temps avant que je donne ma vie au Seigneur. Je pense que c’est l’une des épreuves les plus terribles qu’il m’a été donné d’affronter jusqu’à présent, une vraie forteresse qui vient de tomber et qui atteste que Dieu est fidèle à ceux qui savent lui obéir. Je suis arrivé à l’église en décembre 2010 alors que ma vie était absolument tourmentée par une rupture affective qui s’est littéralement transformée en drame. Mon ex compagne et moi venions de nous séparer après 6 années de vie commune qui devaient aboutir à un mariage heureux. Cette relation s’est construite comme elle a pu loin des voies de Dieu, et nos parcours respectifs avec leur lot de blessures et frustrations faisaient que nous avions beaucoup de mal à instaurer de bonnes valeurs, il y’avait beaucoup de compromission, d’orgueil et ça nous a conduit à la chute.   Nous nous sommes connus alors que j’étais étudiant à Lille et au bout de 2 années de relation nous avons décidé de nous installer ensemble. Il fallait assumer la responsabilité du ménage et il a fallu trouver du travail. Etant étranger, le problème de statut s’est posé parce que n’ayant qu’un statut étudiant je ne pouvais pas travailler. La décision de demander un statut de salarié s’est vite posée, de toutes les façons avec mon background, je n’aurais aucune difficulté, je n’étais pas comme les autres et tout passerait comme une lettre à la poste, c’était sans compter avec les rouages de l’administration française capable d’anéantir une vie sans scrupule. Mon dossier a été monté et déposé en préfecture, mais la réponse à ma demande de changement de statut a été négative et j’ai reçu en prime une obligation de quitter le territoire. Le cauchemar a alors commencé. Je ne pouvais plus poursuivre mes études et je me suis retrouvé dans une situation d’inconfort total, fragilisé et aigri, moi le grand Francis !!! Ces années furent très difficiles mais je me battais comme je pouvais, par la grâce de Dieu j’ai continué de travailler, avec beaucoup de difficultés et parfois sans être payé, mais je ne me suis jamais découragé. Une des solutions pour résoudre ce problème était de se marier ou d’avoir un enfant et j’ai toujours été contre parce que je trouvais que ça n’avait pas de sens, ça pouvait marcher mais il y avait aussi beaucoup de chance que ce soit une pierre d’achoppement dans la vie des gens. Après de nombreux débats avec mon entourage et ma famille, j’ai accepté d’envisager cette solution. La décision de se pacser a été finalement prise parce qu’à l’époque je voulais me marier chez mes parent au Cameroun. Lorsque que j’ai accepté ce compromis, ma vie est devenue un cauchemar au quotidien, mon ex compagne est devenue un bourreau pour moi. J’ai subi toutes sortes de chantage et de brimades mais tout le monde me mettait la pression pour que je tienne bon, mais plus le temps passait plus ça devenait intenable. Les papiers ont été rétablis en 2008, 3 ans après le 1er refus. Bien évidemment j’ai rapidement trouvé du travail et j’ai rapidement gravi les échelons, ce qui a suscité la jalousie chez ma compagne. Ma vie personnelle était cauchemardesque parce que je vivais sous la menace d’une femme, tout ce que je faisais pour apaiser les tensions était voué à l’échec. J’ai toujours été très impulsif et dès le départ je voulais mettre un terme à toute cette mascarade ; mais j’ai subi tellement de pression de mon entourage pour rester dans cette relation que  finalement, je me suis rapidement trouvé isolé… Je suis tombé dans l’alcool, et très probablement une dépression, ça ne se voyait pas forcément. Je faisais la fête avec des amis et je suis tombé dans toutes sortes de travers, il n’y avait pas de paix chez moi, des disputes quotidiennes et comme j’avais peur de céder à la violence, je rentrais de plus en plus tard ou même ne rentrais pas du tout, jusqu’à ce que la rupture pointe son nez. A l’époque, mon ex-compagne m’avait menacé de faire une lettre au Préfet si je la quittais. Rien ne réussissait à nous réconcilier, le diable avait réussi à faire son nid dans ma vie. J’ai finalement quitté ma maison un soir de janvier 2010, après une ultime dispute où j’ai failli commettre l’imparable, j’ai balancé mon ex-compagne par le balcon de notre appartement, nous avons été sauvés de ce drame par un voisin. J’ai alors pris la décision de partir de la quitter parce que tout ceci pouvait très mal finir. J’ai toujours été proche de Dieu, depuis ma plus tendre enfance, j’ai toujours aimé Dieu et rechercher sa face et sa conduite, j’ai toujours prié, tout le temps et en toutes circonstances, pour les bonnes choses et même à l’époque pour les mauvaises. Avant de donner ma vie à Christ, j’allais toutes les semaines prier dans la paroisse de ST SULPICE à Paris, et je m’en suis toujours remis à Dieu sans pour autant forcément écouter sa voix qui a toujours résonner très fort en moi. Je savais que lui seul pouvait m’aider dans ma vie mais je vivais loin de ses lois et de ses principes. En 2010, quand je suis parti de chez moi, j’ai décidé de trouver une bonne église. J’ai connu PCC par l’intermédiaire de Christine en décembre 2010 et là ma vie a littéralement pris un autre tournant. Je suis passé par le weekend de la rencontre avec Dieu où véritablement une œuvre de transformation a été opérée, j’ai commencé à servir à l’église et ma vie a commencé à changer. Ma première année de conversion a été très mouvementée, j’ai beaucoup lutté pour rester avec le Seigneur car l’attrait du monde était très présent, mais j’ai tenu ferme. J’ai prié pour mes papiers tous les jours, au point où c’était presqu’une obsession. Je ne peux pas compter le nombre de requêtes de prières que j’ai déposé dans le seau de requêtes, mais Dieu a sa façon d’agir et Dieu veut éprouver notre foi avant de libérer sa grâce. J’avais besoin d’être étiré et surtout d’être brisé en moi-même, me détacher de l’orgueil, des raisonnements cartésiens, sortir du non pardon, de la frustration et de la colère, de la mélancolie et toutes espèces de choses qui empêchaient d’accéder à ma bénédiction. En 2011, j’ai commencé à servir dans l’église en tant que chauffeur, ce qui m’a énormément béni et continue de me bénir. Être chauffeur de navette, c’est beaucoup de sacrifice, on arrive très tôt et très souvent on part tard, après tout le monde. J’ai eu la grâce et le privilège d’être choisi parmi les chauffeurs qui conduisent les invités de l’église, c’est une grosse responsabilité qui demande beaucoup de patience et d’humilité. En janvier 2012, un des Hommes de Dieu que je conduisais a demandé de prier pour moi alors que je le conduisais parce qu’il avait ressenti dans son cœur que je languissais après Dieu pour quelque chose qui était très important pour ma vie et nous avons fait cette prière d’accord sur laquelle j’ai tenu ferme et toutes les situations adverses qui sont venues la suite. Il m’a dit de la part de Dieu que je recevrais bientôt une lettre sur un papier rose des autorités et que cette lettre serait la réponse de Dieu à mes prières, mais je devrais rester fidèle dans tout ce que j’étais appelé à faire dans la maison de Dieu parce que beaucoup de choses semblaient me tirailler. Cette année 2012 avait été très mouvementée, beaucoup de luttes, toutes les démarches que j’avais entreprises auprès de la préfecture ont toutes échoué alors même que j’avais le soutien d’un Sous-préfet, d’un député, du Président du Conseil Général du val de Marne. Mais je mettais ma confiance en Jésus seul et je ne perdais pas espoir. En novembre 2012, lors d’un séminaire où j’ai demandé la prière, le Pasteur m’a dit de ne pas m’effrayer de toutes les montagnes et les choses qui semblent être des obstacles dans ma vie parce qu’il s’agit d’une muraille de protection que Dieu a érigée autour de moi pour me protéger. Il m’a également parlé de servir et d’adorer Dieu de tout mon cœur et là il va libérer sa grâce. Il m’a donné un verset dans le livre de Josué à propos de la tour de Jéricho et du fait qu’il fallait faire 7 fois le tour de la muraille pour l’abattre. Quand j’ai prié pour avoir la révélation de qu’il y avait derrière cette parole, Dieu m’a parlé du fait de servir dans le ministère de la Rencontre, dans lequel je me suis vraiment investi de tout mon cœur. J’ai servi fidèlement toutes les fois où j’ai été invité, parfois même au rique de perdre mon travail. A cette époque aussi, Dieu m’avait demandé de ne plus m’inquiéter pour les papiers et pour ma vie, qu’il prendrait soin de tout si je voulais bien lui faire confiance. J’ai donc stoppé toutes les démarches et je me suis concentré sur ma relation avec Dieu et sur le fait de le servir. J’ai expérimenté vraiment des choses extraordinaires, car Dieu est un bon Dieu !!! Malgré que je servais dans l’église et que Jésus était dans mon cœur, Dieu m’a mis au défi de résoudre un gros problème de non pardon vis-à-vis de mes parents, ce que j’ai fait. Alors que j’avais stoppé toutes les démarches administratives, à l’été 2013 lors d’un culte à l’église, j’ai entendu la voix de Dieu me dire « c’est le temps de te présenter devant les autorités car j’ai ouvert la voie pour toi », j’ai obéi et je me suis présenté quelques semaines plus tard à la Préfecture de mon Département, j’avais déménagé entretemps et j’ai été reçu sans difficulté aucune. Ils m’ont donné rendez-vous entre 10 mois et un an plus tard parce qu’il y’avait beaucoup de demandes… Sept mois plus tard, en février 2014 quelques jours avant la Rencontre n°13 qui était donc la 7ème rencontre à laquelle je participais et qui aussi celle où j’étais Responsable de Rencontre, j’ai reçu un courrier de la Préfecture sur une feuille rose exactement comme m’avait décrit le pasteur deux années auparavant, signée d’une dame me demandant de me présenter à la préfecture avec des documents que je n’ai pas eu de mal à fournir parce que Dieu avait déjà orchestré les choses. Je me suis présenté et je suis sorti avec un récépissé de 3 mois. A l’issue des 3 mois de délais, je me suis de nouveau présenter à la préfecture pensant faire renouveler mon récépissé, mais à grande surprise une carte de séjour m’attendait. Alors qu’on recherchait mon dossier dans les cartes de séjour temporaires, mon dossier était classé parmi les cartes de résident. Dieu est un Dieu de faveur… La dame qui m’a reçu m’a dit que plus personne ne pourrait me retirer et que j’ai dû bénéficier d’une faveur spéciale. Je lui ai donné un petit dépliant « Dieu t’aime ». Elle m’a dit : « Je comprends tout » J’aimerais juste encourager tous ceux et celles qui s’attendent à Dieu pour des choses qu’ils croient impossibles : 1èrement donnez votre vie toute entière à Jésus, confiez vous à lui et pas aux hommes 2èment servez-le de tout votre cœur, donnez lui votre meilleur 3ement soyez fidèles dans la prière et dans l’enseignement et les principes du Royaume de Dieu (jeûne et prière, semence, dîme et autres) Toutes ces choses vont attirer la faveur de Dieu sur vos vies. Je l’ai expérimenté et Dieu m’a récompensé. Il ne fait pas de favoritisme et il va le faire dans vos vies… Que Dieu vous bénisse, Francis K

En savoir plus
Témoignage
Dieu était en train de transformer mon cœur.

C’est avec ma mère, ma sœur et mes frères que j’ai commencé à aller à l’église, en 1999. Sans savoir pourquoi, je n’ai pas voulu fonctionner comme tous les enfants de mon âge c’est-à-dire rejoindre le groupe de mes camarades (de l’église) à la super Church, et passer de la classe des plus petits aux plus grands. J’assistais au culte des adultes avec ma mère, mes frères et ma sœur. Comme beaucoup de garçons, j’étais passionné par le football. Je m’entrainais alors en semaine et jouais les dimanches. Pendant toute la période de l’adolescence, je partais rarement aux réunions de l’église. J’étais complètement absorbé par le sport qui me passionnait. En 2008, l’église a invité Bill WEISE, pour un weekend de séminaire intitulé « 23 minutes en enfer ». Le témoignage de ce monsieur me semblait si incroyable que j’ai été curieux de l’écouter en live. C’est pendant une de ses réunions, alors qu’il décrivait comment Dieu l’a propulsé dans la réalité de l’enfer, que j’ai donné et confié ma vie au Seigneur Jésus. J’ai accepté et confessé que Jésus est mon Seigneur et mon Sauveur personnels. C’était en 2008. Entretemps, je suis retourné à ma passion, malgré ma nouvelle naissance, pendant environ 4 ans. J’étais plutôt un bon joueur et je nourrissais quelque rêve, comme beaucoup de jeunes. En décembre 2012, je me suis blessé. Je suis donc allé à l’église un dimanche avec ma famille. J’ai été profondément touché par la louange et l’adoration. J’aimais déjà la louange auparavant, mais ce jour-là, elle m’avait vraiment touché. J’ai su que quelque chose de singulier et de nouveau a été déposé dans mon cœur. Depuis ce jour, mon désir d’être présent aux réunions de l’église devenait de plus en plus ardent.  J’ai donc pris la décision d’arrêter le football pour consacrer au moins mon dimanche au Seigneur, en me rappelant que le dimanche c’est le jour du Seigneur. Au courant de l’année 2013, tout s’est accéléré. J’allais à l’église systématiquement chaque dimanche. Quelques mois plus tard, il ne m’était plus possible de me contenter d’assister aux cultes. J’ai ressenti un fort besoin d’agir, de faire quelque chose de tangible de ma nouvelle naissance. J’ai eu donc à cœur de m’engager avec Christ. J’ai décidé de me baptiser et d’aller à La Rencontre avec Dieu. Après ces deux actes majeurs de mon cheminement avec Dieu, j’ai constaté que je voyais les choses très différemment. Mes centres d’intérêt,  mes désirs, tout avait changé. Je ne voulais, et je ne pouvais plus avoir les mêmes fréquentations. Je me sentais différent. Jésus me séparait et m’éloignait de mes amis du monde et de beaucoup de choses de mon passé. Dieu était en train de transformer mon cœur. Pendant que ce processus de transformation se poursuit, je m’applique à servir Dieu dans le Groupe des jeunes, les YOM (Youth On the Move), et j’aspire à grandir en Christ, PROGRESSIVEMENT. Sabi

En savoir plus
Caractère
Contrôle tes émotions – Dorothée Rajiah

Une des mission de l'église est de vous former pour réussir dans tous les domaines de votre vie. Au travers de l'exemple de Jonas, Pasteur Dorothée Rajiah nous révèle ce qui se passe lorsque l'on est conduit par ses émotions. Nos émotions doivent être dominées et s'aligner avec la Parole de Dieu afin que nous ne tombions pas dans le piège de l'amertume, la rébellion, la résistance à Dieu et à Son plan ... Dieu veut mettre une armure divine autour de ton cœur afin que tu sois stable, fort et inébranlable. Ce message aura pour effet de susciter en vous un changement Majeur pour le meilleur de Dieu pour votre vie. Retrouvez plus de messages sur notre boutique

En savoir plus

Vous voulez vous inscrire au prochain "Cours de Croissance" ?

Vous voulez vous inscrire au prochain " Cours de Croissance " ?